Cheveux chéris

Ce week-end nous avons visité, mes petites camarades et moi, l’exposition Cheveux Chéris au musée du Quai Branly. Je vous la conseille vivement! L’exposition commence sur une note légère, l’interprétation des couleurs de cheveux et la symbolique de la chevelure, de l’esthétisme au caractère ethnique et identitaire de cet élément fondamental de notre paraître. Puis les œuvres deviennent un peu plus (morbides?) violentes au fur et à mesure que l’on avance le long des tableaux, portraits et autres sculptures. La tonte publique des femmes dans les années 1940, le temps qui dépouille tout être humain de sa jeunesse et de sa force, la signification des cheveux dans les civilisations précolombiennes et africaines… On en sort l’estomac légèrement retourné! Mais avec une tout autre image de ce qui représente aujourd’hui quelque chose d’un peu superficiel propice aux clichés (si mes consœurs blondinettes voient ce que je veux dire…).

DSC_0285 DSC_0286 DSC_0290 DSC_0294 DSC_0298 DSC_0302 DSC_0304 DSC_0307 DSC_0308 DSC_0311 DSC_0316 DSC_0323 DSC_0324 DSC_0328 DSC_0333 DSC_0334 DSC_0341

Moi, terminer un article par une momie péruvienne, j’adore!

Allez pour une touche un peu plus colorée, je vous épargne la momie en Happy End et vous offre une petite photo du jardin du musée.

☆ Pics : Justine Paper

Laisser un commentaire