Des retrouvailles, des mojitos et Paris au printemps

DSCN5867

DSCN5801

Qu’il est bon de revenir dans notre belle capitale au printemps. Je m’y étais déjà rendue en charmante compagnie il y a quelques temps pour des entretiens et pour flâner, et j’ai une nouvelle fois remonté notre belle France en direction de Paris pour des retrouvailles et un changement d’air bien mérité. Paris ne fournit peut être pas l’air pur, mais elle fournit l’inspiration et donne de quoi se mettre sous la dent à notre curiosité. Lors d’une expo ludique et passionnante narrant les richesses de nos cordes vocales, autour d’un mojito (ou plusieurs) et d’un burrito piquant et savoureux (ma bouche s’en souvient encore) ou pendant une heure ou deux, à arpenter le Marais ou les quais de Seine, ces quelques jours furent copieux, nappés d’éclats de rire, de découvertes, et de retrouvailles. Paris, si l’on n’était pas conscient du mauvais, on n’en savourerait pas autant le bon.

DSCN5839

La Voix : Une exposition que je vous conseille vivement se déroulant à la Cité des Sciences de Paris, de nombreux ateliers très intéressants et d’autres plutôt hilarants. On y chante à tue-tête, on regarde des glottes qui chantent (ouais ouais des glottes…), on déforme sa voix, et on joue au blind test, tout un programme désopilant pour petits et grands.

DSCN5872 DSCN5879 DSCN5882 DSCN5884 DSCN5897

Le pont n’est pas encore tombé sous le poids des cadenas, mais on n’en est pas loin, c’est à croire qu’il y a eu un boum de la tendance « on scelle notre amour » depuis l’année dernière (Adopte un mec et Meetic seraient-ils passés par là ?).

DSCN5907 DSCN5908 DSCN5910 DSCN5912 DSCN5915 DSCN5937

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas visité une expo aussi passionnante, véridique ! Le centre Pompidou consacre sa galerie d’exposition temporaire à Henri Cartier-Bresson, le photographe de génie et talentueux saisisseur du hasard. On y découvre de manière chronologique, avec sobriété et simplicité, la vie et l’œuvre du photographe, reporter et dessinateur français. Entre photographie contemplative et photographie de reportage, de la réalité politique et économique du 20ème siècle aux captures ironiques et extraordinaires de ce que les surréalistes appelaient la « magique-circonstancielle’, à savoir, le hasard, on plonge dans l’univers sans frontière de cet artiste inoubliable, habile compositeur d’images, curieux et exemplaire.

 

« L’appareil photographique est un merveilleux outil pour saisir ce « hasard objectif ». »

_ Henri Cartier-Bresson

 

Cette exposition nous montre à quel point la photographie touche et rassemble, par ce qu’elle a d’à la fois ancré dans le réel, concret, objectif et pourtant si curieusement féérique et ludique à bien des égards. Qu’elle soit contemplative ou porteuse de sens, elle parle aux gens, à tous, avec cette même intensité, parce qu’elle est avant tout, un souvenir.

DSCN5945 DSCN5948 DSCN5951DSCN5939

☆ Pics : Justine Paper

3 réflexions sur “ Des retrouvailles, des mojitos et Paris au printemps ”

Laisser un commentaire